Chemin de Croix médité par Jean Vanier

Qui a cru ce que nous entendions dire(Isaïe 53)

Le châtiment qui nous rend la paix est sur lui,
et dans ses blessures nous trouvons la guérison.(Isaïe 53,5)

Cette prophétie préfigure Jésus, homme de douleur, méprisé et crucifié.

Qui peut croire que cet homme mourant peut nous donner vie ?
Qui peut croire que les crucifiés de notre monde peuvent nous donner vie ?

Inspirée sûrement par ce texte, l’Église primitive aimait chanter des paroles de Paul :
Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l’égalait à Dieu.

Mais il s’anéantit lui-même, prenant condition d’esclave et devenant semblable aux hommes.

S’étant comporté comme un homme, il s’humilia plus encore, obéissant jusqu’à la mort, et à la mort sur une croix ! (Ph 2,6-8)

Jésus prend la voie de l’abaissement.
Il descend dans les ténèbres et la faiblesse humaine pour tout assumer mais c’est pour remonter, avec tous ses frères et sœurs en humanité, vers son Père bien-aimé.

Jésus nous invite tous à le suivre sur cette voie descendante pour monter avec lui dans la gloire du Père.

Station I. Jésus est condamné à mort

Station II. Jésus est chargé de la croix

Station III. Jésus tombe sous le poids de la croix

Station IV. Jésus rencontre sa mère

Station V. Simon de Cyrène aide Jésus à porter sa croix

Station VI. Véronique essuie le visage de Jésus

Station VII. Jésus tombe pour la deuxième fois

Station VIII. Jésus console les femmes

Station IX. Jésus tombe pour la troisième fois

Station X. Jésus est dépouillé de ses vêtements

Station XI. Jésus est cloué à la croix

Station XII. Jésus meurt sur la croix

Station XIII. Jésus est descendu de la croix.

Station XIV. Jésus est mis au tombeau