Actualité Le mot du chapelain

Journée du 10 septembre Ciofliceni-Snagov

Rencontre communautaire le dimanche 10 septembre à 11 h 00 au monastère de Ciofliceni ! Messe et repas tiré du sac !

Chers amis,
C’est la rentrée ! Bienvenue aux nouveaux francophones qui s’installent à Bucarest ! Notre paroisse est la vôtre ! Nous sommes heureux de vous accueillir dans la communauté francophone !

Je vous invite à venir nombreux à notre Journée Communautaire de ce dimanche 10 septembre à Ciofliceni – Monastère des carmes – de 11h à 15h (c’est juste à côté de Bucarest… Google map ici) .

Nous y célébrerons l’Eucharistie à 11 h dans le pré-haut du monastère. Après la messe, nous partagerons le repas tiré du sac (chacun apporte quelque chose à manger – salades, tartes, desserts, boissons, etc.) dans le parc du monastère. Ce sera une magnifique occasion pour faire connaissance les uns avec les autres, familles, personnes seules, prêtres, religieux, etc. Les enfants auront la place pour jouer et plusieurs activités ludiques leur seront proposés!
La fin de notre rencontre sera à 15h.

Nous profiterons aussi de cette rencontre pour faire les inscriptions à nos activités de catéchisme, d’aumônerie et du scoutisme!

Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement.

Programme de la journée :

10h15 : Rendez-vous devant l’église du Sacré Coeur, pour ceux qui ont besoin d’une place dans une voiture et pour ceux qui en proposent.
11h00 : Messe au monastère des Carmes à Ciofliceni
12h00 : Repas partagé – chaque famille apporte salades, tartes, charcuterie, dessert, boissons,…. que nous mettrons en commun. Les couverts, assiettes et verres seront fournis par la paroisse. Merci de penser aux couverts de service.
14h : Fin du repas
14h30 : Prière de clôture dans la belle église des carmes
15H : Fin de la rencontre

La Colecte de la messe sera pour notre communauté. Merci pour votre générosité !

Je vous attends nombreux à ce moment fraternel et n’hésitez pas à inviter vos amis!

Une messe sera célébrée aussi à 11h à l’église du Sacré Coeur, pour ceux qui ne peuvent pas venir à Ciofliceni.

Avec ma prière.
Abbé Ioan-Thomas Raileanu
Chapelain